Qu’est- ce que l’abattement ou le crédit d’impôt ?

Bien des particuliers ne savent pas faire la différence, souvent dans le cadre de notre activité nous rencontrons des personnes, des futurs clients, nous leurs expliquons les avantages fiscaux qu’ils ont, à faire appel aux services à la personne !

Pour faire très simple!

1) Vous êtes imposable, donc payez des impôts sur le revenu, si une année vous faites travailler une personne, essentiellement chez vous, le trésor public déduira de vos impôts 50% du montant de la somme qui vous aura été facturé sur l’année par exemple si vous choisissez de passer par une structure comme la notre : Association Intermédiaire.(*)

2) Vous n’êtes pas imposable sur vos revenus, dans ce cas, le trésor public vous enverra un chèque en votre faveur d’un montant à la moitié égal de ce que vous aura facturé à l’année notre association.(*)

(*) Sous conditions des missions effectuées, travaux, par les salariés et des limites accordées !

En général :

Les 50% sont accordés dans la limite de 6 000€ donc 12 000€ facturés à l’année par l’association AILE :

Mais aussi dans les limites de :

1) 250€ pour le bricolage, 500€ de facturés à l’année.

2) 1 500€ pour l’informatique, 3 000€ de facturés à l’année.

3) 2 500€ pour les espaces verts, 5 000€ de facturés à l’année.

4) 6 750 euros (soit 50% du plafond annuel de 13 500 euros dépensés pour des services à la personne) si un membre du foyer fiscal est âgé de plus de 65 ans ou si vous avez à charge un enfant de moins de 18 ans ou si vous rémunérez un salarié au domicile d’un ascendant de plus de 65 ans bénéficiaire de l’allocation personnalisée d’autonomie.

5) 7 500 euros (soit 50% du plafond annuel de 15 000 euros dépensés pour des services à la personne) si :

- au moins 2 membres du foyer fiscal sont âgés de plus de 65 ans

- ou si vous avez à charge au moins 2 enfants de moins de 18 ans

- ou si vous rémunérez un salarié au domicile de 2 ascendants de plus de 65 ans bénéficiaire de l’allocation personnalisée d’autonomie

- ou si vous avez au moins un enfant de moins de 18 ans à charge et rémunérez un salarié au domicile d’un ascendant de plus de 65 ans bénéficiaire de l’allocation personnelle d’autonomie.

6) 10 000 euros (soit 50% du plafond annuel de 20 000 euros dépensés pour des services à la personne) pour les personnes handicapées ou invalides (titulaires de la carte d’invalidité à 80% ou percevant une pension d’invalidité de 3ème catégorie) et les contribuables qui ont à leur charge une personne titulaire de cette même carte d’invalidité ou un enfant donnant droit au complément d’allocation d’éducation spéciale

NB : Toutes les aides reçues, perçues, doivent être déduites du montant déclaré.

Vous voulez en savoir plus?

Cliquez sur le lien de la première page de notre blog: Lien avantages fiscaux liés aux SAP!